FrenchWork permet de travailler au restaurant en dehors des heures de repas. Cette jeune entreprise toulousaine, qui veut s’implanter sur l’ensemble du territoire, espère convaincre de 3000 à 5000 coworkers la première année.

Retrouvez cet article en entier sur le figaro

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here