« Nous travaillons à l’architecture du projet, nous financerons les travaux et percevrons des loyers, mais le coworking, ce n’est pas notre métier », reconnaît Hervé Lemoine, le maire (SE) de Jouars-Pontchartrain. La municipalité va faire appel à l’expertise de Blandine Cain, 35 ans, créatrice d’un espace similaire : le 50 Coworking, à Méré. Né en décembre 2015 dans une ancienne grange réhabilitée, cet espace accueille une quarantaine d’entrepreneurs. Originaires de Rambouillet, Mantes-la-Jol…

Retrouvez intégralité de votre article sur le parisien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here