Immobilier d’entreprise : les principaux enjeux du Simi

Réversibilité, Jeux Olympiques de 2024, immobilier logistique… autant de thématiques qui seront abordées au Salon de l’immobilier d’entreprise (Simi), qui ouvre ses portes ce mercredi 5 décembre pour trois jours, au Palais des Congrès de Paris.

Pour beaucoup de professionnels, c’est le rendez-vous à ne pas manquer. Le Salon de l’immobilier d’entreprise (Simi) ouvre ses portes ce mercredi 5 décembre 2018 et se tiendra jusqu’au 7 décembre, au Palais des Congrès de Paris. Cette nouvelle édition, au cours de laquelle seront organisées plus de 130 conférences réparties en 11 cycles, devrait accueillir 28 000 professionnels. Et les thématiques ne manqueront pas : transition énergétique, nouveaux usages, connectivité, biodiversité dans les immeubles…

Retour sur les enjeux qui traverseront le Simi 2018.

Evolution digitale des immeubles de bureaux
« L’économie digitale vient remettre en cause le modèle de bureaux et enclenche de nouveaux usages, que ce soit au niveau de la gestion de la data, le rapport à l’énergie ou encore l’optimisation des bâtiments », souligne Jean-Luc Guiral, directeur de la promotion et des relations presse chez Infopro Digital (groupe auquel appartient Le Moniteur), qui organise le Simi.

Cette connectivité des bâtiments a pour conséquence d’entraîner de nouvelles pratiques et de modifier le rapport à l’emploi, avec le développement du télétravail et du flex office. Que ce soit la multiplication des tiers-lieux ou, encore, la mise à disposition du foncier, la question digitale sera à coup sûr l’une des thématiques phares du Simi.

Végétalisation des bâtiments de bureaux
Autre tendance présente dans l’immobilier tertiaire : l’aspect environnemental. « Au-delà de la RSE, cette dimension change la manière dont sont conçus les intérieurs des bâtiments, mais aussi le rapport à la lumière », complète Jean-Luc Guiral.

A travers le biomimétisme, autrement dit la mise en place d’innovations inspirées de la nature, les maîtres d’ouvrage changent la manière de penser le bâtiment. La question de biodiversité et de la biophilie se retrouvent ainsi au coeur de différentes conférences entre les 5 et 7 décembre.

Optimisation et réversibilité des espaces de travail
Thématiques déjà présentes lors de la dernière édition du Simi, elles feront de nouveaux leur retour pour cette 17e édition du Salon de l’immobilier d’entreprise. Différentes conférences y feront notamment référence. « Les professionnels, en tant qu’investisseurs et utilisateurs, ne cessent de réfléchir à comment le bâtiment peut devenir un habitat ou un bureau », ajoute le directeur de la promotion et des relations presse chez Infopro Digital. Des réflexions qui vont jusqu’au coliving.

« Les immeubles abritent désormais différents types de populations, qui bénéficient d’une pléthore de services. Pourquoi l’immobilier d’entreprise s’y intéresse? Car le coliving constitue une extension directe du coworking », assure Jean-Luc Guiral. Avec cette optimisation des espaces, sera également discutée l’optimisation du foncier, véritable nerf de guerre des professionnels de l’immobilier tertiaire.

L’horizon 2024
Difficile de parler du Simi sans évoquer les Jeux Olympiques 2024 de Paris. « C’est une problématique qui se mêle également à celle du Grand Paris. Elle pose à la fois des questions autour de l’aménagement du territoire, mais aussi autour des opportunités de projets immobiliers », souligne l’organisateur du Simi. Autant de questions qui seront abordées à l’occasion du Salon.

Quid de l’immobilier logistique ?
Loin d’être laissé de côté, l’immobilier logistique sera au cœur de plusieurs conférences. Le dernier kilomètre, la verticalisation des entrepôts… « ils soulèvent la problématique de l’affrètement des marchandises », poursuit Jean-Luc Guiral. La question de la biodiversité dans les projets logistiques sera également posée à l’occasion d’une conférence.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here